Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Art de vivre Top

Les « cool spots » de l’été – Une balade à la fraîche

Quand le mercure atteint les 40°, il y a ceux qui s’échappent à la plage et ceux qui trouvent des astuces pour profiter de la ville, malgré la chaleur. En effet, pour visiter Bordeaux en été, il existe une multitude d’endroits où l’on peut se rafraîchir tout en explorant à souhait ses plus belles pépites. Tentez une balade en six étapes pour vous cultiver tout en profitant de beaux panoramas, vous délecter de gourmandises et finir les pieds dans l’eau ou dans le sable.

par José Darroquy

le 22/07/2019

Départ au nord

Café du matin ou huîtres-vin blanc de midi, les Halles de Bacalan ont la climatisation, une terrasse et toutes les tentations pour faire bonne chère, produits frais à emporter ou cuisinés sur place.

© La Cité du Vin

Panorama à la fraiche

Grand hall, salon de lecture, boutique, brasserie, le rez-de-chaussée de la Cité du vin est en libre accès. La terrasse jardinée côté fleuve offre de l’ombre et des bancs où le pique-nique est autorisé.

Quant au belvédère, il constitue l’étape finale du parcours permanent (gratuit avec le Citypass avant 12 h), dégustation à la clef (large choix de blancs et rosés frais) avec vue panoramique sur la ville, le nez au vent.

©DL-Drone

À l’ombre des Chartrons

Marche au long du fleuve (éventuelles entrées d’air marin) ou tramway climatisé pour se rendre aux Chartrons (arrêt du même nom). Sur les quais, marché bio le jeudi matin et grand marché alimentaire le dimanche avec stands de dégustation.

À l’ombre de l’étroite rue Notre-Dame, boutiques d’antiquités et déco avec pour point d’orgue à l’angle de la néo-gothique Saint-Louis des Chartrons (autre refuge climatique), le Village Notre-Dame et sa trentaine de marchands.

Photo : Nicolas Duffaure

Contemporain

Cathédrale pour l'ascèse de bois, calcaire et briques roses pâles, bâtie au début du XIXe pour stocker (au frais) les denrées coloniales, les entrepôts Lainé abritent un musée d'art contemporain (CAPC musée) et un centre d’architecture (arc en rêve).

Les toits accueillent une terrasse et un café au milieu des œuvres de Richard Long. L’ascenseur glisse au long d’un graff de Keith Haring.

Photo : Steve Le Clech

Une glace les pieds dans l’eau

Face au Palais de la Bourse, le miroir d’eau et ses épisodes d’embruns (toutes les 23 minutes) font la joie des plus jeunes esprits, quel que soit leur âge ! Un triporteur signé Fernand & Paulette complète la pause fraîcheur avec des propositions faites maison d’esquimaux et de granités bios au sirop de fruits.

Photo : Steve Le Clech

Fleuve et jardin

Les trois embarcadères du Bat3 rive gauche (Cité du Vin, les Hangars-Cours du Médoc et Quinconces-Jean-Jaurès tout à côté du miroir d’eau) permettent de naviguer jusqu’au ponton Yves Parlier rive droite avec un simple ticket de tram/bus.

photo : David Remazeilles

Arrivée à bon port, la promenade en aval du fleuve le long du Parc aux angéliques comme les rues face à vous mènent au Jardin botanique et ses champs des cultures du monde, son jardin aquatique et ses serres entre garrigue, maquis et sous-bois clair de quatre continents.

Par-delà ce jardin contemporain, l’écosystème Darwin et les guinguettes du rivage (Chez Alriq, Les Chantiers de la Garonne).

photo : Pierre Planchenault

Vous aimez ? Partagez

Vous allez aimer

Bacalan et Bassins à flot
Art de vivre Rencontre

Regards croisés sur Bacalan

S’il y a bien un quartier de Bordeaux qui a connu la plus forte évolution ces dernières années, tant du point de vue de son urbanisation que de sa...

4 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...

Haut