Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Culture Top

5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le CAPC

Tout le monde connaît le CAPC, ce musée d’art contemporain niché à proximité de la place des Quinconces et à deux pas des quais qui bordent la Garonne. Ce qu’on sait moins c’est que l’acronyme signifie Centre d’Arts Plastiques Contemporains. Devenue musée en 1984, la célèbre institution héberge d’autres curiosités dont on vous partage le tour d’horizon en 5 points.

par Anna Maisonneuve

le 24/12/2018

Aux origines

Commençons avec un peu d’histoire. Avant de devenir ce lieu mythique de l’art contemporain né sous l’impulsion de Jean-Louis Froment, l’Entrepôt Lainé servait à stocker des denrées coloniales.

Ainsi à partir de 1824, la bâtisse accueille et entrepose des marchandises qui transitent par le port avant d’être réexportées vers l’Europe du Nord. On y trouve le sucre des Antilles, de la Havane ou du Brésil, du café de la Martinique, des fèves de cacao de Guyane, des Antilles ou d'Inde, du bois de teinture et de la vanille de l'île Bourbon (île de la Réunion).

En somme une variété surprenante de produits cultivés et récoltés à bon marché dans les colonies par une masse d’esclaves arrachés à l’Afrique.

 

CAPC Bordeaux photo : DR

Un Keith Haring dans l’ascenseur public

Dans l’histoire des expositions du CAPC, un grand nombre d’artistes ont réalisé des œuvres sur place. Certaines d’entre elles sont visibles en permanence. C’est le cas d’un Boltanski situé dans l’escalier nord-est, d’un Niele Toroni, de plusieurs Richard Long et d’un Keith Haring.

À l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée en 1985, l’icône du street art est invitée à intervenir directement sur les murs du musée et ce, jusque dans des recoins insolites.

Trente ans après, l’une des peintures réalisées in situ par l’Américain subversif et militant est toujours là. Pour la découvrir, il suffit de prendre l’ascenseur et l’observer se déployer sur plusieurs mètres à travers l’écran vitré situé au fond de la cabine : un homme-serpent dont le corps s’étire sur deux étages.

CAPC Bordeaux photo : Frédéric Deval / Mairie de Bordeaux

Des ateliers pour les plus petits

Occuper le jeune public peut parfois devenir un casse-tête lors des vacances scolaires, des suspensions estivales ou durant certains après-midis. Pendant ces temps dédiés aux loisirs, le musée propose des ateliers.

En famille ou entre bambins, différentes formules proposent d’explorer l’art actuel sur un mode ludique, inventif et créatif en compagnie de plasticiens.

Prochains rendez-vous : les 26, 27 et 28 décembre : les visiteurs sont invités à s’emparer des codes de Noël en compagnie de l’intervenante Véronique Laban et de Gribouille le lutin du Père Noël.

Gratuit. Plus d'information, auprès de Thibault Mahieux - t.mahieux@mairie-bordeaux.fr - Tel. 05 56 00 81 78

CAPC Bordeaux photo : CAPC Bordeaux

Le Café du Musée

Au dernier étage, une enclave inattendue de 936 m² vous attend sur les toits du musée.

Sur les hauteurs des terrasses, on profite de la vue sur les tourelles qui surplombent l’hôtel Fenwick et la bourse maritime, et aussi du Café !

Andrée Putman en a conçu l’intérieur en 1983 et Richard Long y a réalisé deux « mud paintings » monumentales avec de la boue de la Garonne.

On s’y arrête pour boire un café après une visite, siroter une limonade au soleil ou à midi pour découvrir la formule déjeuner et son choix de plats de style bistrot qui varie au gré des saisons.

 

CAPC Bordeaux photo : Céline Faure

Chaque dimanche, le brunch est pris d’assaut. Pensez à réserver pour profiter de cette formule à volonté qui compte : viennoiseries, pains, pancakes, huîtres, bulots, saumon mariné ou fumé, crevettes, fromages affinés, salade de fruits, petits choux, granola, charcuteries, salades, clubs-sandwichs, soupes et sur demande des œufs (brouillés ou au plat) préparés « minute »!

Brunch dimanche: 35 €. Enfant (-12ans) : 15

Formule midi : 25 € (Entrée-Plat ou Plat-Dessert) et 30 € (Entrée-Plat-Dessert). Plat du jour 16 €. Menu enfant 14 €.
Ouvert du mardi au dimanche de 11 heures à 17 heures.
Tel. 05 56 06 35 70

 

 

CAPC Bordeaux photo : Steve Le Clech

Une bibliothèque en entrée libre

Injustement méconnue, la salle de lecture située au premier étage coche pourtant tous les critères de l’insatiable bibliophile. Spacieux et peu fréquenté, l’espace embrasse toutes les qualités du refuge où s’isoler pour bouquiner avec calme et sérénité.

Les esthètes y trouveront un large choix de périodiques et de revues (dont certaines difficilement trouvables en France). Les curieux et les chercheurs obsessionnels ne seront pas en reste parmi les quelque 40 000 volumes sur l’art actuel, la photographie, l’architecture et le design que compte le fonds... sans compter les archives multimédia (photo, vidéo, son).

Entrée libre sur rendez-vous au 05 56 00 81 58.

CAPC Bordeaux photo : Frédéric Deval / mairie de Bordeaux

Accès

Tram B, arrêt CAPC Musée d'art contemporain
Tram C, arrêt Jardin public

Horaires d'ouverture

Le CAPC est ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h (nocturne jusqu’à 20h le 2e mercredi du mois)
Le musée est fermé les jours fériés exceptés le 14 juillet et le 15 août.

L’entrée est gratuite le premier dimanche de chaque mois (sauf juillet et août).

Plus d'infos

Vous aimez ? Partagez

Vous allez aimer

Musée Mer Marine
Culture À voir

Bienvenue à bord du Musée Mer Marine

« Waterside » traduirait-on en anglais. Le nom de la ville semble parler de lui-même, et l’avènement du Musée Mer Marine (MMM) y sonne comme une évidence....

3 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...

Haut