Organiser & réserver une escapade
Programme du week-end
Micro-aventures, rando & vélo
Visites guidées et excursions
Une œuvre, un musée – Le chevalier énigmatique du Musée d’Aquitaine
3 min de lecture

Une œuvre, un musée – Le chevalier énigmatique du Musée d’Aquitaine

Chaque mois, Un Air de Bordeaux s’arrête sur une œuvre. Les Musées de la ville nous ouvrent leurs portes et à travers les yeux d’un expert vous découvrirez tous leurs secrets. Vous pensiez connaître nos musées comme votre poche ? Suivez-nous, vous serez surpris !

Dans une salle consacrée au moyen-âge du Musée d’Aquitaine, on est immédiatement interpelé par cette longue forme de calcaire blanchi. On donnera rapidement libre court à son imagination devant ce chevalier gisant étonnamment vivant. Il faut prêter à ce pieux chevalier – d’une taille de deux mètres – toute l’attention qu’il mérite. D’autant que pour Laurent Védrine, le directeur du musée d’Aquitaine, ce chevalier d’une Aquitaine alors sous coupe anglaise est un livre ouvert pour raconter un 13ème siècle méconnu.

par Henry Clemens

publié le 14 février 2022

modifié le 28 février 2022

Le chevalier gisant, un objet rarissime

La mode des gisants et figurations statuaires de ce type est circonscrite au 13ème siècle. Il est alors courant de se faire représenter priant au-dessus de son lit de mort et en armes. On est chevalier avant tout !

Si cette mode symbolise une croyance absolue dans la vie après la mort, la vocation de ces sculptures était d'inscrire la mémoire du personnage et de la famille dans le temps. Ces gisants en pierre vieux de 800 ans sont d’autant plus rares qu’ils n’ont pas toujours bien résisté aux temps.

Cette pièce est importante, nous dit Laurent Védrine, parce qu’elle incarne une personne réelle, un voisin, un ancêtre, un cousin... Elle est une incarnation qui permet la rencontre émouvante entre un homme surgi des profondeurs de notre passé et le visiteur.

 

Qui est-il ?

Quelques éléments immédiatement identifiables nous disent qu’il est un chevalier : un écu sur lequel figure un lion couronné - un insigne de famille -, une cote de maille, une épée, un chien acéphale à ses pieds et des éperons très précisément représentés.

Si hélas nous ne savons rien de l’artiste, le gisant reste tout aussi énigmatique. Christian Block, spécialiste des périodes médiévales et modernes, émet l’hypothèse que l’homme serait un seigneur de Curton, descendant d’une grande famille de La Sauve-Majeure. Cette figure priante, exceptionnellement bien conservée, restera sûrement sans patronyme mais raconte l’histoire de l’influente aristocratie militaire de l’Entre deux Mers.

Un chevalier au Musée d'Aquitaine © Musée d'Aquitaine

Le chevalier du Musée d'Aquitaine n’a pas livré tous ses secrets ! 

L’origine de la pierre, la provenance du calcaire, le nom du chevalier, le style du statuaire... il reste à n'en pas douter quelques sujets de recherche encore ! Ainsi se penche-t-on, sans pudeur, sur les anfractuosités et replis du bonhomme pour tenter d’y déceler un peu de cette couleur qui devait parer la statue (et non, le Moyen-Âge n'était pas gris !). L’université de Montaigne travaille actuellement sur sa polychromie.

le chevalier du musée d'Aquitaine © Musée d'Aquitaine

Sauvons le chevalier !

Cette pièce rare ne fait pas partie d’une collection publique. Elle est la propriété d’une famille bordelaise qui la mise en dépôt il y a vingt ans. Tout l’enjeu est d’acquérir ce gisant pour qu’il rentre dans une collection publique ! Il sera alors entretenu, protégé et fera surtout l’objet de nouvelles investigations. Il y a fort à parier que le vieil homme n'ait pas tout dit !

La campagne de financement participatif pour intégrer le chevalier dans le domaine public, c'est par ici, vous avez jusqu'au 27 mars : Sauvegardons le chevalier de curton

Musée d’Aquitaine
20 cours Pasteur -
33000 Bordeaux
musee-aquitaine-bordeaux.fr

Nos derniers articles

Rejoignez la communauté !

Vous avez la bougeotte le week-end et soif d’aventures toute l’année ? Restons en contact ! Chaque semaine, on vous envoie les meilleures idées pour voyager ici !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

*Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Un Air de Bordeaux. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.