Enfants Testé pour vous

Les bassins de lumières : la peinture autrement avec les enfants

« Oh non… j’ai pas envie d’aller voir des peintures » … Vous avez tout fait pour initier vos enfants à l’histoire de l’art mais non…Aller au musée ne les enthousiasme pas. En revanche, un petit tour aux bassins de lumières peut leur faire changer d’avis sur la peinture !

par Marie Blanchard

le 07/07/2020

marie.blanchard.54...

Les Bassins de Lumières, une visite immersive avec les enfants

Déambuler dans les couloirs d’un musée, admirer des peintures dont on peut deviner les coups de pinceaux, s’émouvoir d’avoir sous les yeux le travail passionné d’un artiste … Tout ça, ce sera pour plus tard ! Aujourd’hui, vos enfants ont entre 6 et 12 ans et ils n’ont pas du tout envie de passer l’après-midi dans un musée « classique ». Mais rien n’est perdu pour les initier à l’histoire de l’art.

Aux Bassins de lumières, les enfants vont avoir l’occasion de (re)découvrir des artistes de manière ludique et fascinante. Alors pénétrez dans cet espace de la base sous-marine devenu le plus grand centre d’art numérique du monde !

C’est Gustave Klimt qui ouvre le bal avec l’exposition des artistes Gianfranco Iannuzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi intitulée « Gustave Klimt, d’or et de couleurs ». Les murs de la base sous-marine s’habillent des œuvres de l’artiste viennois sur des musiques finement choisies par Luca Longobardi.

Photo : Culturespaces Anaka Photographie

Les enfants émerveillés par l'immensité des œuvres

Tout commence par un passage obligé dans l’espace accueil, bâtiment neuf accolé à la base sous-marine où l’on retire ses billets d’entrée. Ce hall est doté de toilettes publiques ; détail qui a son importance car il est toujours bon d’y faire un petit passage avec les enfants avant de démarrer la visite !

Ensuite, le moment est venu de quitter le monde réel… Pour cela, on ouvre la lourde et monumentale porte de la base sous-marine. Afin de ne pas faire entrer la lumière du jour qui nuirait à la qualité des projections de l’exposition, on traverse un petit sas, puis on entre dans la base sous-marine, on rejoint les bassins de lumières et là, c’est le choc !

A peine entrés dans la base, on en prend plein les yeux et plein les oreilles en plongeant dans l’univers de Gustave Klimt dont les principales œuvres sont projetées sur les hauts murs du bunker. Celles-ci se reflètent sur l’eau des bassins, d’une surface de 100 mètres sur 22. La musique inonde les oreilles grâce à une acoustique parfaite.

On peut voir et entendre la puissance de Beethoven épouser la douceur des traits de Klimt… Musiques et peintures se fondent l’une dans l’autre pour plonger le spectateur dans l’univers de l’artiste. C’est impressionnant, et les enfants apprécient, comme Lorette, 7 ans : « : « Je trouve que les dessins sont très jolis, c’est beau quand ça se reflète dans l’eau et j’aime bien quand les images s’animent par terre » !

Photo : Marie Blanchard

Une exposition à admirer de différents points de vue

D’un côté de la base, les œuvres sont projetées au sol, offrant l’occasion pour les enfants de courir après les coups de pinceaux des artistes. On peut déambuler d’un endroit à un autre et admirer le spectacle sous tous les angles, ce que Rose, 10 ans, apprécie : « On peut regarder de partout, des ponts, des escaliers, des bancs… J’ai adoré ! La musique va très bien avec les images, on a le temps de tout voir et revoir autant qu’on veut, on ne se lasse pas. C’est impressionnant car les murs de la base sous-marine sont grands. C’est bien qu’ils animent les images car on a l’impression d’y être ».

Quand la diffusion de « Gustave Klimt, d’or et de couleurs » se termine, une projection d’une dizaine de minutes sur l’œuvre de Paul Klee prend le relais. Cette création des studios Cutback intitulée « Paul Klee, peindre les couleurs » permet de découvrir l’univers peuplé de poissons et de marionnettes de cet artiste d’origine allemande.

Des extraits de la flûte enchantée de Mozart et l’air de Papageno font danser ses peintures sur les murs et les sols de la base sous-marine.

Photo : Marie Blanchard

Des Bassins de Lumières impressionnants pour les enfants

Dans la citerne immersive, l’exposition s’apprécie allongé confortablement : « C’était très bien à cet endroit car les coussins étaient tout mous, on pouvait regarder tranquillement les images » assure Lorette.

Un peu plus loin se trouve « le cube », un espace de 220 m sur 8 mètres de haut qui offre aux artistes contemporains la possibilité de présenter leurs œuvres numériques en complète immersion.

Actuellement, ce cube propose une véritable plongée dans l’univers marin avec l’œuvre du collectif turc Ouchhh. Ce studio de création numérique propose la projection de données captées dans la mer sur l’ensemble des parois de ce cube. L’effet est saisissant (peut-être un peu trop pour des enfants de moins de 5 ans) !

Photo : Marie Blanchard

Un moyen pour les enfants de faire le lien entre leçons d'histoire et réalité

Il ne faut pas oublier que ces bassins de lumières se situent dans un endroit particulier… La base sous-marine a permis aux allemands et aux italiens, durant la seconde guerre mondiale, d’amarrer leur flottille sous-marine.

Quelle belle et ingénieuse idée que d’avoir transformé ce gros bunker chargé d’une lourde histoire en un espace de découverte !

Afin de ne pas oublier l’origine de ces murs de béton, un espace des bassins de lumières est dédié à l’histoire de la base sous-marine. Pour les enfants, il est assez fascinant de relier leurs leçons d’histoire à la réalité : « J’étais impressionnée de savoir que cet endroit a vraiment servi à nos ennemis pendant la guerre, on en avait parlé en classe, raconte Rose qui est en CM2.

Photo : Teddy Verneuil @lezbroz

Adresse et contact

« Les bassins de lumières »

Base sous-marine,
Impasse Brown de Colstoun, 33 300 Bordeaux
05 35 00 00 90

Accès

  • Facilité d’accès grâce à la piste cyclable qui longe le boulevard Alfred Daney. On peut aussi arriver à la base en longeant les quais et en rejoignant le quartier Bacalan assez facile d’accès pour les cyclistes.
  • En bus, l’arrêt Latule permet d’éviter une trop longue marche.
  • Pour ceux qui choisissent la voiture, la base est dotée d’un grand parking gratuit.
  • Accessibilité aux personnes handicapées.

Horaires d'ouverture

  • D'avril à septembre : 10h-19h, nocturnes les vendredis et samedis jusqu'à 21h.
  • D'octobre à mars : 10h-18h, nocturnes les vendredis et samedis jusqu'à 19h.
  • La librairie-boutique est ouverte aux horaires d'ouverture du centre d'art : elle  propose un large choix d’articles en lien (ou pas) avec l’exposition en cours.
  • Dernière entrée 1h avant la fermeture du site

Vous aimez ? Partagez

Vous allez aimer

enfant Bordeaux
Enfants À faire

L’été au grand air – En avant les enfants

Partir sur la trace des ostréiculteurs du Bassin, arpenter les ruelles de Bourg lors d’un city golf ludique, percer les secrets de Bordeaux à travers des jeux...

3 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...

Haut