Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Art de vivre Rencontre

Promenons-nous sur les quais…

Rive droite, rive gauche…Votre cœur balance ? D’un côté ou l’autre de la Garonne, se promener le long des quais ne laisse indifférent que les infirmes de l’épicurisme. Au bord du fleuve, on se retrouve entre amis ou en famille, on se balade en s’extasiant sur la beauté des façades en pierre, on joue, on court, on dort, on fait bronzette… Lieu de vie incontournable de la métropole, les quais de Bordeaux rendent heureux. La preuve avec ces témoignages de férus des quais.

par Marie Blanchard

le 16/04/2019

marie.blanchard.54...

Du côté de la rive droite…

Florian, 31 ans de Bordeaux quartier St Michel, Patricia, 57 ans de Bordeaux quartier des Chartrons, Laurie, 28 ans de Bordeaux quartier Nansouty et Solène, 30 ans de Bordeaux quartier St Paul.

Cela fait environ dix ans qu’on vient régulièrement ici. On s’y retrouve entre amis pour pique-niquer, on fait la sieste, on joue à des jeux de société, on se détend ! C’est calme, la vue est belle et on voit des choses marrantes comme cet homme qui se balade dans son vélo en forme de suppositoire !

Depuis que le pont de pierre est fermé aux voitures, il y en a moins qui circulent ici. C’est plus sympa et accueillant. Nous changeons de côté parfois pour aller rive gauche, on varie.

Solène : Avant, j’habitais juste ici, dans les immeubles. Il n’y avait pas de barrières, je me posais au bord de la Garonne à côté des ragondins ! J’admirais les spots de la place de la Bourse qui projetaient les ombres des passants sur les façades !

Photo : Marie Blanchard

Yvette, 78 ans et Mireille, amies et voisines à Bordeaux Bastide

Yvette : Je me souviens quand j’étais petite, je venais me promener sur les quais avec ma sœur. C’était un port à l’époque, il y avait des bateaux, c’était donc bien différent ! Même si les façades étaient plus noires, j’aimais déjà beaucoup les quais.

Mireille : Aujourd’hui, les quais rive droite sont plus agréables. On est plus tranquilles ici. Mais on regrette qu’il y ait encore tant de déchets le long du fleuve. Les gens ne pensent pas toujours à jeter dans les poubelles…

Photo : Marie Blanchard

Clémence, 7 ans, Thomas, 9 ans, Eliott, 5 mois et leurs parents Benjamin, 41 ans et Bernadette, 32 ans de Bordeaux centre avec leur ami Jonathan, 39 ans de St Michel.

J’aime bien venir sur les quais car c’est joli, dit Clémence. Je joue « au chef » avec mon frère.

Ici, c’est bien car il fait chaud et on peut pique-niquer, dit Thomas.

Avant, poursuit Benjamin, c’était moins beau surtout en face, et il y avait plus de voitures ! Dorénavant, c’est plus tranquille et il y a un côté sauvage et naturel qu’on aime bien. J’ai un très bon souvenir ici : c’est là que j’ai embrassé ma compagne pour la première fois !

Jonathan : Moi, je me souviens des soirées étudiantes du côté de l’actuel quai de sports.

Photo : Marie Blanchard

Du côté de la rive gauche…

Bastien, 22 ans de Bordeaux la Victoire, Justine, 22 ans de Bordeaux St Michel et Benjamin, 23 ans bordelais vivant actuellement à Paris et qui revient pour le week-end.

Dès qu’il fait beau, on vient jouer au molky et boire une bière. On sort aussi souvent nos instruments pour jouer de la musique et faire quelques jams. Quand on était lycéens, on allait plutôt du côté des Quinconces, sous les platanes, mais c’est moins bien car il y a moins d’herbe et trop de monde.

Ici, c’est plus tranquille. On a de bons souvenirs sur les quais, je repense à l’anniversaire d’une amie. On est arrivés à une dizaine puis d’autres groupes nous ont rejoints et on était au moins 25 à la fin !

Photo : Marie Blanchard

Pia, 29 ans, marseillaise habitant Bordeaux, quartier de la gare.

Souvent, je viens ici pour marcher. Je fais le tour des ponts en partant d’ici (quais des sports), je fais le tour par le pont Chaban et je reviens par le pont de pierre.

Je me souviens être venue il y a une dizaine d’années à Bordeaux et c’était tout noir ! Aujourd’hui, c’est magnifique ! Quand on passe côté rive droite, il y a une sorte de transition, on a l’impression d’être à la campagne. Ici, rive gauche, c’est plus citadin.

Mon gros coup de cœur, c’est quand je passe devant la place de la Bourse !

Photo : Marie Blanchard

Salambô, 24 ans et Quentin, 24 ans de Bordeaux quartier Nansouty.

Nous venons assez souvent sur les quais mais c’est la première fois dans ce coin-ci car nous avons plutôt l’habitude d’aller derrière le pont de pierre. Aujourd’hui, on fait une partie de raquettes ! Sinon, on passe par là tous les jours à vélo pour aller travailler, on évite ainsi de circuler entre les voitures.

Je me souviens, quand j’étais petite, poursuit Salambô, j’allais au marché du Colbert avec mes parents. J’ai vu toute la transformation des quais. Même si c’est très beau maintenant, il y a plus de verdure et d’espace, plus de vie aussi, je reste nostalgique des quais d’avant.

Je me rappelle des gros socles de pierres grillagées, je les aimais bien !

Photo : Marie Blanchard

Vous aimez ? Partagez

Vous allez aimer

Bacalan et Bassins à flot
Art de vivre Rencontre

Regards croisés sur Bacalan

S’il y a bien un quartier de Bordeaux qui a connu la plus forte évolution ces dernières années, tant du point de vue de son urbanisation que de sa...

4 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...

Haut