Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Nature À voir

Une balade au fil de l’eau

L’histoire de Bordeaux est aussi liée à celle de ses anciens marais et cours d’eau. La plus charmante rescapée, malgré son nom « pas très clair », est la rivière Eau Bourde, à découvrir dans son tracé de Cestas à Gradignan, au sud-ouest de l’agglomération.

par José Darroquy

le 07/01/2019

Prenant sa source aux confins de Cestas et de la forêt des Landes, la rivière Eau Bourde cheminait en pente très douce jusqu’à la Garonne à hauteur de l’actuel pont François Mitterrand.

Depuis le Moyen Âge, ses nombreux moulins alimentaient la ville en farine avant de servir les activités artisanales (tannerie, blanchisserie, filature, fabrique de glace, pisciculture…).

Si l’amont est désormais un dédale de quartiers pavillonnaires et fossés d’irrigations, et son aval contingenté en plusieurs canaux bétonnés, sa partie centrale, protégée, offre une balade à pied ou en vtt des plus bucoliques et rafraîchissantes à l’ombre d’un épais couvert végétal.

Photo : Parc René Canivenc- Le Moulineau, Laurent Robert

Champêtre...

Rendez-vous à Cestas, à la jonction des chemins de Marticot et du Pas du Gros, au-dessus d’un affluent rejoignant l’Eau Bourde quelques dizaines de mètres plus loin. Un vieux panneau indique le Moulin de Rouillac, désignant l’accès à sa plus grande section à ciel ouvert.

Encore ruisseau, c’est la zone la moins fréquentée et la plus sauvage. Entre les fougères, le chemin étroit mais net suit le cours parfois encaissé dans une forêt de chênes ponctuée de pins.

Les sables graveleux y forment de toutes petites plages croquignolettes. La traversée de la route de Fourc (D214 reliant la sortie 25 de l’A63 à Cestas Bourg) permet de rattraper le balisage du parcours pédestre et cycliste des Graves en provenance de Pessac.

balade au bord de l'eau Bordeaux Moulin de Montgaillard Photo : Philippe Prévot

Plus étales, les eaux sont désormais protégées par un tunnel végétal aux faux airs amazoniens rappelant le Ciron, autre précieuse rivière girondine née des lagunes et sous-sols landais.

L’itinéraire se scinde alors parfois en deux, au plus près de la berge pour les flâneurs, plus à l’écart dans le bois pour les deux roues rapides.

Au Moulin de Rouillac (ouvert avr.-oct. 2e et 4e samedi du mois de 10h à 18 h), ancienne dépendance du château viticole voisin (visite sur rdv, tél. 05 57 12 84 63), un temps propriété du Baron Hausmann, aulnes et frênes prennent le pas sur les chênes. Le couvert s’élève et les chemins s’élargissent et s’affermissent jusqu’à gagner le parking du Pont de la Palanque à l’entrée méridionale de Canéjan (rue Allende).

balade au bord de l'eau Bordeaux Kayak sur la vallée de l'Eau Bourde Photo : ville de Gradignan

...et policé

Passé ce point, un dernier petit bois appartient à Canéjan, puis commence une autre excursion, plus en avant dans une agglomération qui se densifie. La nature y est nettement plus jardinée... et accueillante par temps humide. La ville de Gradignan a fait de l’Eau Bourde l’épine dorsale de son ambitieuse politique environnementale.

Les cheminements se multiplient au gré des parcs publics et des dérivations du cours d’eau réalisées pour chaque moulin. Continuité végétale, variétés des essences, aménagements décoratifs et pratiques (gloriettes, ponts ouvragés, rotonde, parcours adaptés aux plus jeunes et poussettes, aires de pique-nique, équipements ludiques...) en font les lieux de promenade favoris des habitants alentours, particulièrement entre le parc du Moulin d’Ornon et son étang et le parc de Cayac et son prieuré, via le moulin à aubes de Montgaillard.

balade au bord de l'eau Bordeaux Parc de Cayac Photo : Arnaud-Bertrande

Cayac est un site méritant à lui seul le détour. Relais historique sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle depuis le XIIe siècle, il associe une église du début du XIIIe, les vestiges d’un hospice devenu prieuré au XIVe et un castel du XVe. Une aile abrite toujours un gîte pour les pèlerins.

D’anciennes dépendances ont été converties en un centre d’art associant un petit musée dédié au peintre Georges de Sonneville, ami d’André Lhote, et une grande galerie d’expositions temporaires. Ici s’arrête le plus long parcours continu auprès de l’Eau Bourde.

Les plus courageux continueront sur un kilomètre de voirie (rue Poumey) jusqu’à la médiathèque pour rattraper la rivière et continuer Parc René Canivenc-Le Moulineau (parc animalier, aquarium et vivarium, moulin, étang, manège), parc Pelissey, Moulin de Monjous et Parc de la Tannerie où la rocade clôt les ardeurs.

balade au bord de l'eau Bordeaux Prieuré de Cayac

Temps de marche

(Rythme tranquille de 2,5 à 3 km/h, un bon marcheur soustraira un tiers de temps)
Cestas Marticot-Pas du Gros à D214 : 40 min.
D214 – Moulin de Rouillac : 1h15
Moulin de Rouillac – Pont des Palanques : 20 min.
Pont des Palanques – Moulin de Montgaillard : 1 h
Moulin de Montgaillard – Prieuré de Cayac : 45 min.
Cayac-Tanneries : 1 h 45
Points d’eau potable aux moulins de Rouillac, Montgaillard et Moulineau

Transport

Liane 10 Bouliac-Gare Saint-Jean-Gradignan Beausoleil, arrêt Prieuré de Cayac

Tram B, station Unitec, puis ligne TransGironde 602 Unitec - Cestas :

- arrêts Canéjan : Allée des Bleuets (Château de Rouillac) ou Mairie (Pont de la Palanque)
- arrêts Cestas : arrêt Marticot (D214) ou Gendarmerie (Marticot-Pas du Gros)

Point information tourisme de Gradignan
7 place Bernard Roumégoux Tél. 05 56 89 06 36
Ouvert oct-mars : mar., mer. et ven. 14h-18h.

balade au bord de l'eau Bordeaux Moulin de Monjous Photo : Christophe-Pit

Vous allez aimer

Camille Choplin
Nature Rencontre

Le Bordeaux tout vert de Camille Choplin, « écologirl » et romancière engagée

Camille Choplin, blogueuse écolo-positive depuis 2006, est l’auteure de « Tout le monde ne raffole pas des brocolis », un roman écolo qui se déroule à...

4 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...