Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Art de vivre Rencontre

Ceci n’est pas qu’une PIP

C’est l’histoire de trois amis, trois parcours de vie et un goût commun pour la bière. Lancée en 2015 dans un jardin partagé derrière les Vivres de l’art, la brasserie PIP, pour Pression Imparfaitement Parfaite, organise pour la deuxième année sa saison Cult : des soirées ciné, concert, danse pour activer les sens et faire bouger nos pieds en plus de lever le coude.

par Klervi le Cozic

le 27/07/2018

@Klervi_LC

La bière ne pousse pas que dans les supermarchés

« Comme tout le monde, à 18 ans, je faisais des rhums arrangés, des cocktails de fruits frais, j'ai testé plein de choses. Même le côté sémantique de l'eau de vie me semblait un peu magique ! Mais ça ne m'était pas du tout venu à l'esprit de jouer avec la bière, pour moi ça poussait dans les supermarchés. C'est un ami nordiste qui nous a donné l'idée » se souvient Guillaume l'un des trois fondateurs de la première heure.

Quand certains groupes de rock démarrent au fond d'un garage, eux ont débuté au milieu d'une cuisine. Puis sont devenus des « gipsy brewers » comme on dit dans le jargon, en allant brasser dans les locaux d'un brasseur. Avant de s'installer dans une brasserie aux Chartrons, qu'ils partagent en colocation avec d'autres brasseurs.

jardin PIP crédit : jemappellecosette

Melting Pip

Les trois compères, Alix, Fred et Guillaume étant respectivement musicien, graphiste et commercial en vin et champagne, ils vont brasser leurs différentes sensibilités pour proposer « une PIP aux formes multiples » sourit Guillaume.

Après avoir organisé plusieurs événements par-ci par-là ils lancent une saison cult en 2017, reconduite en 2018, en coproduction avec le FIFIB, Kino session, Bordeaux swing, Banzaï Lab ou encore le Studio 197 Box.

« Cela nous semblait naturel d'être dans l'organisation d’événements culturels. En plus, financièrement dans la culture, il y a souvent la billetterie et le bar : on n'a rien prémédité mais c'était évident de proposer des activités pour accompagner nos bières ! »

jardin PIP crédit : jemappellecosette

En équipe

« On a toujours travaillé de manière collaborative » raconte Guillaume. Non seulement la programmation est chaque fois organisée par une asso ou un collectif du coin, mais les particuliers aussi mettent la main à la pâte. Pas seulement en devenant bénévoles à la buvette, au rangement ou aux toilettes sèches, mais aussi durant les ateliers de brassage. « Ces ateliers découverte sont un peu notre labo de recherche et développement » lance-t-il. Les goûts et commentaires des participants influent sur les recettes qui évoluent d'un atelier à l'autre.

« Ah tiens une autre forme de collaboration : La bière chifoumi. Nous avons fait une collab avec une brasserie marseillaise et on l'a appelé ainsi car on décidait du dosage des ingrédients à pierre-feuille-ciseau !» s'amuse le brasseur qui ajoute « on ne se prend pas au sérieux mais on fait quand même les choses sérieusement ! »

jardin PIP crédit : jemappellecosette

À la carte

La projection du film va bientôt commencer. La plupart du public connaît déjà les répliques de « La cité de la peur » par cœur et se proposent « un doigt de whisky » en trinquant à leur blague.

Une bière estivale conseillée à la buvette, qui répond avec fraîcheur et légèreté à cette chaude soirée d'été. « Elle s'appelle la méga wheat. C'est une blonde de blé à base de bière blanche avec du fruit de la passion frais et du poivre de timut, une baie népalaise que les cuisiniers appellent le poivre pamplemousse » raconte une bénévole. Santé !

« Au total, nous avons neuf bières PIP ,ajoute Guillaume. Elles ont été classées, en toute modestie, en super, méga et ultra, selon leur degré de technicité et leurs arômes plus ou moins complexes. L'ultra étant un peu la bière du geek. »

Entre la brune au gingembre, celle au piment d’Espelette ou la bière au thé, prévoyez plusieurs soirées pour venir tout goûter.

jardin PIP photo : Klervi le Cozic

Moteur

La nuit tombe peu à peu sur ce petit îlot fait de bric et de brac, petite parenthèse foutraque et verdoyante au milieu de l'urbanisation galopante du quartier.

Dure à croire que l'effervescente Cité du Vin se trouve à quelques dizaines de mètres, derrière le mur de lierre. Chacun s'est dégoté un siège, en plastique, en bois, en tôle, tourné vers l'écran géant.

Une odeur de popcorn flotte dans l'air, le temps qui passe ne se compte plus qu'en pintes sirotées, les voix se sont fait chuchotantes, le film peut commencer.

jardin PIP photo : Klervi le Cozic

Adresse et contact

JARDIN PIP (derrière les Vivres de l'Art)
2 Rue Achard - 33300 Bordeaux
www.pipbiere.com
contact@pipbiere.com
Saison Cult 2018

 

 

Accès

Tram B Arrêt "Rue Achard"

Vous allez aimer

Halles de Talence
Art de vivre Rencontre

Y’a quoi dans ton panier ? Aux Halles de Talence

Très attendues des Talençais, les halles de Talence viennent d’ouvrir le 7 décembre 2018. De l’avis de tous, elles vont permettre au centre de la ville de...

3 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...