Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Nature Balade

Plein la vue !

Sur les coteaux de la rive droite, entre Bouliac et Bassens, les circuits pédestres de la Boucle verte valent le détour. De beaux panoramas urbains sont au rendez-vous, vous allez en prendre plein les yeux !

par Gilles Dusouchet

le 21/02/2019

Les 140 km de sentiers de promenade de la Boucle verte renouvellent notre perception du paysage métropolitain. Les espaces naturels n’ont pas déserté l’agglomération et leurs sous-bois, prairies, aires de pique-nique, et même bivouacs nocturnes, se prêtent à de mémorables randonnées.

L’un des maillons de cet anneau vagabond, le Parc des coteaux, relie 25 km de circuits balisés sur les hauteurs de la rive droite, au milieu de 400 ha boisés.

Les familles peuvent s’y aventurer (sans crampons ni boussole) et les rejoindre par le tram A. Autre idée sympa : pour le prix d’un ticket de tram, traversez la Garonne en Bat3 pour commencer la balade à Lormont.

Comme toutes les super balades de la Boucle verte, celle des coteaux (Sur l’eau et dans les nuages) propose une sélection d’itinéraires adaptés à tous et sans difficultés. En fonction de votre temps et forme, choisissez parmi les parcours combinables de 45 minutes à une journée complète de marche.

crédit : mairie de Bouliac

Les pépites cachées du parc des coteaux

Oubliez la morne vision des zones délaissées et pavillonnaires de la périphérie. Les coteaux abritent un patrimoine architectural et botanique insoupçonné. À Bassens, une petite rivière, le Gua, se cache sous les frondaisons.

À Floirac, un fil vert de 1,7 km court de l’avenue François Mitterrand au chemin des Plateaux sous un tunnel de verdure et ressuscite la mémoire d'un domaine agricole et d'un parc d'agrément. Le belvédère qu'offre le parc de l'Ermitage, à Lormont, est d'un abord assez raide, mais l'on y découvre à la lumière du matin un superbe point de vue sur le port de la Lune.

Sur ces lisières de la ville, la couronne d'automne porte les plus belles couleurs de la saison.

Boucle verte sur les coteaux de la rive droite photo : Clément Pamelard

Nuages et belles étoiles

Les randonneurs adeptes des nuits à la belle étoile ont aussi la possibilité de camper sur place. De mars à novembre, sur réservation, on peut dormir dans l'un des quatre "refuges périurbains" conçus par le collectif "Bruit du Frigo" en collaboration avec Zebra3 (Infos réservation)

Ces cabanes lunaires et drolatiques sont dépourvues d'eau et d'électricité mais sept à huit personnes peuvent y prendre place. C'est le cas du "Nuage" posé au bord du lac de l'Ermitage à Lormont, de "La Nuit Américaine" (photo ci-contre) dessiné par les créatifs de Fichtre, au Tertre panoramique de Bassens ou de « la Belle étoile » au domaine de la Burthe à Floirac. Un petit sommet de béatitude.

Retrouvez toutes les informations sur les dix refuges périurbains sur le site de Bordeaux Métropole.

 

Boucle verte sur les coteaux de la rive droite photo : Didier Doustin

Carnet pratique du randonneur métropolitain

Toute la documentation à télécharger ici sous forme de cartes en pdf est disponible en version papier à l'Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole.

Boucle verte sur les coteaux de la rive droite photo : Sara Soulignac

Vous aimez ? Partagez

Vous allez aimer

jardiner à Bordeaux
Nature Top

Jardiner (sans jardin) à Bordeaux Métropole

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un bout de jardin… Heureusement, il est possible de jardiner à Bordeaux, même sans avoir une parcelle...

3 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...

Haut