Geolocalisez-moi pour avoir les idées de sortie les plus proches
Sport Testé pour vous

Mission Apollo 33 – on a testé le trampoline parc

Initié aux Etats-Unis, le phénomène fait maintenant bondir les honnêtes citoyens ici en Europe : bref, nous avons testé pour vous Let’s Jump, un hangar dont l’intérieur est littéralement recouvert de trampolines du sol au plafond. Situé entre le quartier Bacalan et le nouveau stade Matmut Atlantique de Bordeaux-Lac, ce trampoline park est à un saut seulement du centre-ville en tramway.

par Arnaud d'Armagnac

le 16/11/2017

@GoshImSoLazy

Le 20 juillet 1969. Vous n’étiez peut-être pas nés, mais tout le monde a encore en tête ce jour où Neil Armstrong a fait un grand pas pour l’Humanité. Bon ok, bravo Neil, mais vous avez surtout gardé en tête les bonds de cabri de Buzz Aldrin défiant la gravité, une image qui nous fera sentir patauds sur Terre pour l’éternité. Franchement, personne ne met dans son top 3 des choses à faire comme « voler en orbite ». Mais « faire des sauts défiant la gravité » occupe au moins les deux premiers rangs. Alors on se renseigne. Comment faire ? Il faut être plus ou moins ingénieur aéronautique, avoir un cursus académique irréprochable, posséder une vision bionique qui avoisine les 15/10, être polyglotte et avoir la forme physique d’un sportif de haut niveau. Si on a amassé ce genre de choses, il faudra en plus battre en finale une flopée de gens qui font tout ça aussi, probablement en mieux. Et si par bonheur vous gagnez, il ne faudra pas tomber sur un plan du genre Apollo 13 où l’équipage n’atteint jamais la Lune. Bref, ce saut vers le cool se gagne à la dure. Heureusement, on a un plan B.

photo : Louise Dehaye

Le Trampoline Park. Un hangar qui entasse au moins autant de fantasmes qu’Apollo 11 : un sol entièrement recouvert de trampolines ; des tournois de ballon prisonnier ; un plongeoir qui atterrit dans un océan de blocs de mousse. Noël avant l’heure, ni plus ni moins. Ouvert depuis 2014, le lieu se prête aussi bien à une pratique régulière qu’à un plaisir ponctuel. L’heure de saut est à un tarif qui oscille entre 8 et 12 euros.

 

photo : Louise Dehaye

« Le côté gamin revient au galop »

Benjamin, notre cobaye, témoigne :

« Une amie qui est tout sauf une grande sportive y allait régulièrement depuis 4 mois. Cette activité qui pouvait réunir des sportifs naturels et des personnes pour qui le sport en général est très abstrait m’a intrigué. Je voulais découvrir ce sport. Il y a des trampolines partout : le côté fun de cette activité saute aux yeux dès qu’on arrive dans la salle. Au bout de 5 minutes, on comprend ce qu’on peut faire avec son corps en l'air ou à la retombée, et du coup le côté gamin revient au galop. On teste des figures, et si ça foire, on est juste le gosse de 5 ans qui sautait sur son lit. Bref, on peut s’amuser immédiatement, mais pendant la session, on fait travailler tout son corps sans forcément le réaliser. »

 

photo : MXBX

Adresse et contact

Trampoline Park Let’s Jump
49, rue Pierre Baour
33300 Bordeaux
www.trampolinepark.fr
contact.bordeaux@trampolinepark.fr
05 56 51 08 41

Accès

tramway B, station « Berges de la Garonne »
ou tramway C, station « Parc des expositions »

Horaires d'ouverture

Vous allez aimer

Coupe du monde football Bordeaux
Art de vivre Top

Coupe du Monde de football 2018 – Où regarder les matchs à Bordeaux ?

Préparez votre make-up aux couleurs de votre équipe : ce jeudi 14 juin, c’est le début de la Coupe du Monde de football 2018 en Russie ! Un événement...

6 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...