Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Art de vivre Testé pour vous

Oublie ta voiture, Simone : 6 modes de déplacement amusants et écoresponsables

Entre vélos, scooters, et trottinettes en libre-service, Bordeaux et sa métropole ne manquent pas de créativité pour faciliter et enchanter vos déplacements au quotidien. Ecoresponsables et ultra connectées, ces nouvelles solutions trouvent de plus en plus d’adeptes. Envie de surfer sur la vague tout en prenant un grand bol d’air frais ? Tour d’horizon.

par Thomas Dusseau

le 17/01/2019

@thomasdusseau

Indigo Weel, le petit frère du Vcub

Plus légers que les Vcub, les vélos blanc et violet de la société Indigo Weel ont un atout indéniable : celui d’être en libre-service dans la rue et de ne pas avoir de stations dédiées. Un gain de temps non négligeable pour les cyclistes.

 

se déplacer à Bordeaux Photo : Indigo Wheel / Facebook

Depuis peu, afin d’éviter les stationnements gênants, les vélos sont équipés d’un câble rouge situé sous la selle, pour les attacher à un point fixe. Quant au système de déverrouillage, il suffit de scanner le QR code situé au dessus de la roue arrière avec son téléphone. Si ce système se montre parfois capricieux, une alternative existe : vous pouvez débloquer le cadenas en saisissant le numéro qui se trouve sur le cadre.

La demi-heure de pédalage est facturée 0,50 euros. Imbattable !

Site internet

se déplacer à Bordeaux Photo : Indigo Wheel / Facebook

Yego (anciennement Yugo), les scooters électriques au look rétro

Plus besoin de casser sa tirelire pour se retrouver au guidon d’un deux-roues motorisé ! Depuis le mois de février 2018, vous avez en effet la possibilité, si vous avez plus de 18 ans et êtes titulaires d’un BSR, d’un permis AM ou de conduire d’utiliser librement les scooters électriques Yego.

Un service évidemment payant (22 centimes d’euros la minute, possibilité de souscrire à des packs au prix dégressif) et un périmètre circonscrit pour l’instant au centre de Bordeaux :  interdiction d'aller au-delà des Boulevards. Cependant, au nord-ouest, vous pouvez vous aventurer jusqu’au Parc bordelais.

se déplacer à Bordeaux Photo : Yego / Mama Works / Clément Dietz

Le fonctionnement, lui, est extrêmement simple : il suffit de repérer l’emplacement d’un scooter via l’application mobile dédiée, avec la possibilité de le réserver gratuitement durant quinze minutes. Appuyez sur la touche « Démarrer » pour ouvrir le top-case qui renferme deux casques et des charlottes jetables. Débéquillez et appuyez sur le frein pour démarrer l’engin, et ça roule !

Un conseil : n’oubliez pas de porter des gants, obligatoires pour circuler en deux-roues motorisés, et respectez les règles de stationnement.

Site internet

se déplacer à Bordeaux Photo : Yego

Les trottinettes électriques déboulent

Suite à la courte apparition des trottinettes américaines Lime dans les rues de Bordeaux, place à sa cousine allemande, la trottinette Wind (vent en français).

Le système pour déblayer la machine est sensiblement le même : scannez le QR code situé sur le guidon pour atterrir sur la page d’accueil du prestataire. Pour aller encore plus vite, pensez à télécharger l’application !

 

Le tarif est de 1 euro pour débloquer la trottinette et 0,15 centimes d’euros par minute d’utilisation. En multipliant vos trajets, vous accumulez des points que vous pouvez troquer contre des cadeaux souvenirs aux couleurs de votre trottinette. Qui dit mieux ?

Afin que chacun puisse circuler en toute sérénité, soyez vigilants et évitez les trottoirs.

Site internet

se déplacer à Bordeaux Photo : Wind / Facebook

Le tuk-tuk électrique, écolo et ludique

Spécialiste des visites « éco-touristiques », la société Tuk tour events vous propose de découvrir Bordeaux à bord de ses tuk-tuk 100% électriques depuis l’été 2017.

Une façon originale d’appréhender la ville et ses différents quartiers en découvrant de près ses monuments incontournables, de la place de la Bourse jusqu’à la flèche Saint-Michel en passant par le Grand-théâtre (point de départ) et la place Pey-Berland.

se déplacer à Bordeaux Photo : Tuk Tour Event's à Bordeaux / Facebook

Moyen de transport original, qui trouve son origine en Asie, le tuk-tuk rouge Bordeaux est très pratique pour passer dans des petites rues du centre-ville et permet une vraie proximité avec le chauffeur.

Comptez 15 euros (enfants 10 euros) pour un circuit de 55 minutes. Une option qui fera gagner du temps à celles et ceux qui n’en ont pas beaucoup et qui veulent reposer un peu leurs jambes !

En service d'avril à octobre - Site internet

se déplacer à Bordeaux Photo : Tuk Tour Event's à Bordeaux / Facebook

Memosine, pour des expéditions mémorables

Explorer Bordeaux et son vignoble en autonomie et à votre rythme, s'arrêter où l’on veut pour immortaliser les hot spots de Bordeaux, découvrir ses secrets les mieux gardés, tout en préservant vos belles gambettes, c'est possible ! C'est justement ce que vous propose la société Memosine avec ses superbes véhicules 2 places 100% électriques et clé en main. Fraîchement inspirée de son homologue américain, le véhicule est équipé d'une tablette interactive qui vous guide lors de vos explorations urbaines selon le circuit que vous aurez choisi. À la carte, des itinéraires de 1h30, 2h30 ou 3h30 qui satisferont aussi bien les aventuriers en quête d'une visite express que ceux désireux de découvrir Bordeaux en profondeur.

 

se déplacer à Bordeaux Photo : Loïc Graniczny

Vous n'avez plus qu'à suivre votre gps et à rester attentifs aux commentaires de votre guide virtuel... Qui se manifesteront quand vous aurez atteint les points clés de votre circuit. Vous pouvez également stationner et profiter d'une explication plus fournie accompagnée d'images d'époque ! Et pas de panique si vous empruntez la mauvaise route ou si vous décidez de légèrement dévier de votre itinéraire... Le gps vous remet sur le bon chemin. Quoi de mieux pour découvrir les incontournables de la ville de façon rapide et ludique tout en profitant de la fraîcheur de l’été ?

Memosine vous offre également la possibilité de partir à la conquête du vignoble avec des wine tours d’une demi-journée ou d’une journée complète.

Tous les circuits sont disponibles en français mais aussi en anglais, allemand et espagnol.

Site internet

se déplacer à Bordeaux Photo : Dominika Urban

Ke’op, l’alternative à la voiture individuelle 

Depuis début novembre 2018, les Bordelais et habitants de l’agglomération peuvent profiter d’un nouveau service de mobilité partagée à la demande unique en France. Baptisé Ke’op, celui-ci a été lancé par Keolis, l’entreprise gestionnaire du réseau de transports en commun dans la métropole. Grâce à l’application mobile dédiée, vous pouvez réserver votre trajet à l’avance en indiquant votre point de départ et d’arrivée sur votre smartphone. Simple comme bonjour !

Le trajet, effectué à bord de l’un des sept vans dernier cri est facturé seulement 5 euros. Seul bémol, pour l’heure, les véhicules de Keolis desservent uniquement trois communes de l’agglomération, à savoir Pessac, Mérignac et Le Haillan. Ce qui représente une zone d’environ 50 kilomètres carrés incluant notamment l’aéroport de Mérignac, plusieurs hôpitaux ou encore les campus universitaires. Une alternative au taxi et à la voiture individuelle qui a déjà séduit plus d’un Bordelais !

Site internet

Vous aimez ? Partagez

Vous allez aimer

marathon bordeaux
Art de vivre Top

Où manger après le Marathon de Bordeaux ?

Le coup d’envoi de la 5e édition du Marathon de Bordeaux sera donné à 20 h le samedi 26 octobre prochain. Au programme : 42km195 au cœur de la...

3 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...

Haut