Geolocalisez-moi
pour avoir les idées de sortie les plus proches
Culture À faire

Festival Relâche, les vacances un soir à la fois

Pour la 9e année, l’asso Allez les Filles organise son festival Relâche. Des soirées populaires de juin à septembre en plein centre-ville de Bordeaux, mais l’exigence constante d’une programmation haut du panier. Pour vous y retrouver dans cet agenda ultra touffu, on vous donne notre Top 6 des artistes à ne pas manquer.

par Arnaud d'Armagnac

le 30/05/2018

@GoshImSoLazy

Jusqu’en 2009, l’arrivée de l’été marquait surtout la fin de toute activité “normale” de la ville pendant deux mois. Bordeaux, qui aime tellement ses concerts et son vivier culturel underground, devenait tout d’un coup une carte postale Unesco au ralenti.

Et puis, l’asso Allez les Filles a lancé cette année-là son festival Relâche, qui a assuré la liaison estivale avec son omniprésence de soirées gratuites. Pour créer le pouls de notre été urbain en quelque sorte.

Un vrai festival oui, mais où on construit sa propre affiche à la carte, de juin à septembre. Un festival, mais sans les traditionnelles files interminables pour manger, sans les toilettes à l’hygiène apocalyptique ou le camping mortifère. L’ambiance festival, mais calée au gré des spots de Bordeaux-centre le temps d’un soir.

photos : Nicolas Pulcrano

Allez les Filles s’emploiera encore cette année à faire des soirées populaires, des DJ sets sauvages et à improviser des dates selon les artistes que l’asso peut débusquer au dernier moment sur la route entre deux gros festivals.

Une trentaine de dates, dont seulement 5 payantes. Des gros noms de la musique indépendante qui réconcilient les mélomanes exigeants et les fêtards profanes. L’ambition de Relâche est toujours la même : rester abordable et parler à tous.

Pour sa 9e édition, Relâche sera aussi l’occasion de mettre en avant la mythique salle des fêtes du Grand Parc qui réouvre ses portes.

Attention : le Top 6 de nos recommandations ne reprend pas les affiches entières de ces soirées, mais seulement quelques groupes que l’on a étiquetés « indispensables ». Beaucoup d’autres concerts très cools sont à découvrir sur le programme officiel

Mercredi 30 mai  - King Khan and the Shrines - Square Dom Bedos - 19 h - 01 h - gratuit

La soirée de lancement de cette 9e édition du festival Relâche, et un concert qui place la barre plutôt haute.

King Khan est soucieux, sur disque comme sur scène, de créer sans cesse l'événement.

Avec son mélange d’excentricité, de funk, de psyché et de soul, il rappelle surtout qu’avant d’être un alignement de partitions, la musique est surtout une caisse de résonance pour les tripes.

Le même soir : The Possums + Selwyn Birchwood

Samedi 9 juin - Chocolat - Place du Palais - 18 h - 01 h - gratuit

« On est meilleurs que R.E.M. » chante Chocolat. Et c’est difficile de dire le contraire, puisque ce sera probablement le groupe le plus classe de cet été Relâche. Est-ce étonnant, finalement ? Montréal a toujours créé des groupes géniaux par wagons : Arcade Fire, Duchess Says, Godspeed You! Black Emperor ou Ought.

En plus de redonner du cool au chant francophone, Chocolat est aussi à l’aise dans la pop élégante que dans le glam rock mélodique aux riffs heavy metal. Inmanquable !

Le même soir : Glam Skanks

Samedi 23 juin - Man or Astro-Man ? + Nebula + Mush - Square Dom Bedos - 19 h - 01 h - 5 € (gratuit pour adhérents Allez les filles)

Indissociable du légendaire label Touch and Go et de la scène des années 90, Man or Astro-Man ? mélange l’énergie de la musique surf des années 60 à l’énergie punk qu’on pouvait trouver avec la scène américaine des années 80. Le résultat est massif.

Derrière son obsession totale pour la science-fiction, il y a surtout chez le groupe d’Auburn, Alabama, une énergie live à l’intensité plutôt rare. Bref, on pourrait faire un argumentaire extrêmement pointu pour vous expliquer l’importance de ce groupe, mais la seule chose qui importe, c’est que dans 10 ans, vous direz à vos potes : « j’y étais ».

Ce même soir, notez aussi les concerts de Nebulapiliers incontournables du genre stoner rock et de Mush, un des groupes majeurs de la scène bordelaise des années 90. Entre la présence de deux ex-Camera Silens, les tournées marquantes avec les Burning Heads, c’est tout un pan de (bonne) nostalgie qui complète la grosse scène du jour.

Mercredi 25 juillet - The Limiñanas - Salle des fêtes du Grand Parc  - 15/18/20 €

Une pop sixties élégante made in France, qui a pourtant cartonné aux États-Unis avant même que notre pays n’en entende parler.

Chez les Limiñanas, il y a de l’ADN Gainsbourg, du précipité de Jacno. Héritiers des yéyés, mais aussi de la tradition garage rock.

Le même soir : RVG + XYZ

Samedi 28 juillet - Kid Congo Powers - 19 h - 01 h - Les vivres de l’art - gratuit

Le nom ne vous dit rien ? Kid Congo Powers a pourtant un CV taille patron dans le rock indé, puisqu’il a fondé Gun Club avec Jeffrey Lee Pierce avant d’aller participer activement aux Cramps, puis aux Bad Seeds de Nick Cave. Chaque fois en tant que membre indispensable, chaque fois au bon moment de la discographie de chacun des groupes. On ne parle pas de chance, on parle de talent.

Kid Congo Powers a surtout gardé ce bon goût irréprochable quand aujourd’hui, il ne surfe pas sur son passé glorieux, mais continue à écrire des albums encore totalement cohérents avec leur époque. La brillance sans les parasites de l’ego.

Vendredi 24 août  - Nashville Pussy - Square Dom Bedos - 19 h - 01 h - gratuit

Nashville Pussy est ce gang de rednecks heavy qu'on imagine sortis de comics ou d'un film de John Hughes. Il y a un peu de Motörhead, on sent que les écoles du MC5 ou des Runaways ne sont pas très loin. On a surtout le sentiment que c’est la B.O. idéale pour transformer un salon de thé bouddhiste en baston de bar de bikers.

> À découvrir aussi ... les Make Overs (7 juin) ... les Glam Skanks (9 juin) ... Mystery Lights (30 juin) … Endless Boogie (24 juillet) … Flat Worms (28 juillet) … Dr Feelgood (23 août)

Adresse et contact

Festival Relâche - Association Allez les filles
De juin à septembre
Programme
Billetterie
Soutenir le festival

 

Vous allez aimer

visite Chaban-Delmas Bordeaux
Culture Rencontre

Chaban-Delmas, de la statue à l’homme

Pierre Le Franc est Jacques Chaban Delmas. L’espace de quelques visites, il suit ses pas et incarne celui qui fut maire de 1947 à 1995, entrant dans le...

4 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...