Organiser & réserver une escapade
Programme du week-end
Micro-aventures, rando & vélo
Visites guidées et excursions
Terre et océan, créatrice de liens
2 min de lecture

Terre et océan, créatrice de liens

Basée à Bègles, cette association spécialisée dans la médiation culturelle des sciences et de l’histoire des environnements propose de nombreuses activités pédagogiques et expériences, adaptées à tous les publics. « Un air de Bordeaux » a participé à une balade sur les bords de Garonne.

par Thomas Dusseau

publié le 06 novembre 2017

Un vendredi matin de septembre, derrière le centre commercial Rive d’Arcins à Bègles. Un groupe de dix personnes s’est formé près de l’Aquaforum, un bâtiment en bois d’environ 200 mètres carrés occupé depuis mars 2013 par Terre et océan, une association spécialisée dans la médiation culturelle des sciences et de l’histoire des environnements.

Créée à Bordeaux en 1995, celle-ci se présente comme « une interface entre le monde scientifique et le grand public ».
Des ateliers pédagogiques y sont régulièrement organisés pour les enfants, qu'ils soient scolaires ou dans le cadre de centres de loisirs.

Fleuve et eau, océan et climat, géologie, écologie, biodiversité, les séances s’organisent autour de thèmes variés et liés à l’environnement proche.

photo : Thomas Dusseau

Ce jour-là, ce sont des retraités qu’accueille Laurence Candon, médiatrice au sein de l’association. Sacs banane accrochés à la taille, chapeaux sur la tête, stylos en main et baskets au pied, les participants sont prêts pour une balade d’une heure au bord de la Garonne.

L’occasion notamment de découvrir la définition du mot estey, soit « la partie, dans un cours d’eau soumis au régime des marées, qui se trouve à sec à marée basse ». En l’occurrence, le groupe se situe au bord de l’estey de Tartifume, qui débouche à la pointe sud de l’île d’Arcins.

photo : Thomas Dusseau

La balade se poursuit près d’un embarcadère en pierre, vestige des fondations du Château de Tartifume, qui a laissé son nom à la zone industrielle de Bègles. Un nom qui pourrait venir de l’existence, au Moyen-Age, d’un gîte d’étape pour les mariniers, apprend-on.

« Ils ont fait halte le soir et la fumée qui sortait de la cheminée se voyait de loin : ‘‘tard, il fume’’». Louis Blériot, industriel et aviateur, en fut l’un des propriétaires.

photo : Sara Soulignac

Au bord du fleuve, Laurence Candon invite maintenant les participants à mener une expérience. Un filet à plancton est descendu dans l’eau afin de faire un prélèvement et d’observer l’ensemble des végétaux et animaux aquatiques qui dérivent au gré des courants.

photo : Thomas Dusseau

Bientôt midi. Les participants se redirigent lentement vers l’Aquaforum en empruntant un chemin en caillebotis, d’où l’on peut regarder les sculptures métalliques de l’artiste bordelais Michel Lecoeur. La pêche a été bonne.

Dans un miscroscope, une femme observe une crevette. « Oh elle me regarde ! », s’amuse-t-elle.

photo : Thomas Dusseau

Nos derniers articles

Rejoignez la communauté !

Vous avez la bougeotte le week-end et soif d’aventures toute l’année ? Restons en contact ! Chaque semaine, on vous envoie les meilleures idées pour voyager ici !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

*Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Un Air de Bordeaux. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.