Culture Top

« Scènes ensemble » – Les 12 spectacles à ne pas manquer à Bordeaux cette fin d’année !

« Revenez au spectacle » : les 6 scènes labellisées de la Métropole communiquent « de concert » en cette rentrée, pour rassurer les citoyens sur les conditions d’accueil sécurisées mises en place dans leurs salles. Découvrez notre sélection de spectacles à ne pas manquer à Bordeaux cette fin d’année, pour respirer un grand coup !

Chaque salle a mis en place un protocole d’accueil bien défini (port du masque obligatoire, demi-jauge, etc.). Nous vous invitons à bien vous renseigner sur ces mesures avant de vous rendre au spectacle, sur les sites web respectifs de chaque structure.

par Anne Quimbre

le 30/09/2020

BordeauxDerriere

le_derriere

Jamais la culture et le spectacle vivant n’auront tant été mis à mal que pendant la crise sanitaire. Et pourtant, jamais nous n’avons eu autant besoin d’eux. Dans un contexte compliqué et anxiogène, « venir au théâtre, c’est ouvrir la fenêtre et respirer à nouveau : en s’évadant du quotidien, en partageant ensemble des émotions même sans se toucher » évoque la metteuse en scène Catherine Marnas, directrice du TnBA.

Rappelant que la culture est un droit et non un luxe, les 6 scènes de Bordeaux Métropole labellisées par le Ministère de la Culture* lancent le collectif « Scènes Ensemble », fruit de plusieurs années de coopérations tacites prenant tout leur sens aujourd’hui. Parmi les objectifs du collectif : rassurer et informer le public sur les conditions d’accueil dans chaque salle, que ce soit pour les spectateurs mais aussi les artistes et professionnels sur et derrière la scène. 

Danse, théâtre, performances, opéras : voici notre sélection de 12 spectacles à ne pas manquer cette fin d’année parmi la programmation du collectif. Il y en a pour tous les goûts !

*Carré-Colonnes, TnBA, Théâtre des Quatre Saisons, Manufacture CDCN, Opéra National de Bordeaux, Glob Théâtre.

photo : canal Com

« Every word was once an animal » – Théâtre

Cie Ontroerend Goed – les 9 et 10 octobre – Glob Théâtre (Bordeaux Chartrons)

À mi-chemin entre les Chartrons et le quartier Bacalan, le Glob défend depuis 20 ans la création contemporaine et l’accompagnement d’artistes. Il accueille des compagnies de théâtre venues de toute l’Europe : un soutien nécessaire à des artistes, dont l’activité a considérablement été mise à mal par la crise sanitaire. Ici, la compagnie flamande Ontroerend Goed invite le spectateur à s’interroger sur la notion de « vérité », dans un univers de plus en plus envahi par les fake news et théories complotistes.

Il s’agit d’une performance (par 5 artistes), autrement dit : attendez-vous à voir vos repères théâtraux bousculés. Idéal pour les amateurs d’un théâtre engagé, qui ne laisse pas tout à fait le spectateur dans le même état qu’à son arrivée. À noter : ce spectacle s’inscrit dans le cadre du FAB, le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole.

Infos et réservations

spectacles Bordeaux crédit : Sanne De Wilde

« Peck/Robbins, deux américains à Bordeaux » - danse

Ballet de l’Opéra National de Bordeaux – du 14 au 22 octobre – Grand-Théâtre (Bordeaux Triangle d’or)

Voir un Ballet au Grand-Théâtre, c’est comme manger un tiramisu en Italie : la BASE ! Dans ce monument emblématique où finalement peu de Bordelais osent entrer (peur du prix, de ne pas avoir les « codes », etc.), le décor de la salle est déjà en lui-même une expérience de haut vol. Asseyez-vous dans l’un des sièges bleus et or de cet écrin feutré, et oubliez tous les préjugés que vous pourriez avoir sur le monde du Ballet et de l’Opéra : les spectacles sont accessibles à tous les âges, tous les budgets et tous les goûts ! Une chance pour nous, Bordelais : l’Opéra National de Bordeaux a sa propre compagnie résidente, 40 danseurs qui proposent chaque année, sous l’égide de leur directeur de Ballet Eric Quilleré, des pièces à la fois classiques et contemporaines, donnant à voir le travail des chorégraphes les plus en vogue.

Notre coup de cœur s’est porté sur le triptyque hommage au New York City Ballet qui sera proposé du 14 au 22 octobre à travers le spectacle « Peck/Robbins, deux américains à Bordeaux ». Pour un premier pas vers l’univers du Ballet, c’est le pied (sans mauvais jeu de mot…) : vous découvrirez trois pièces, où la virtuosité des danseurs est pimentée d’un humour décapant. Le désopilant Concert où des ballerines finissent par massacrer une chorégraphie classique, et le majestueux "In the Night" de Jerome Robbins, sur trois Nocturnes de Chopin. Puis "Paz de la Jolla" de Justin Peck, clin d'œil au soleil californien.

Deux GROS bonus : la soirée du 22 octobre sera aussi celle des adieux à la scène de l’une des danseuses Étoile de la compagnie, et une soirée en partenariat avec le CROUS est proposé aux étudiants le 15 octobre au tarif de seulement 8€ ! Dans tous les cas, balancez vos idées préconçues : ce ballet est proposé pour tous à partir de 25€, et la queue-de-pie n’est plus imposée depuis longtemps, alors faites-vous plaisir !

Infos et réservations

spectacles à Bordeaux crédit : Julien Benhamou

Pièce d’actualité n°12 : DU SALE ! – danse, rap et théâtre

Marion Siefert – le 4 novembre – Manufacture CDCN (Bordeaux bvd Albert Ier)

La Manufacture CDCN est un Centre de Développement Chorégraphique National implanté à la Manufacture de chaussures à Bordeaux, ainsi qu’à la chapelle Saint-Vincent à La Rochelle, qui favorise la rencontre de différentes pratiques (la danse et les autres « langages ») et soutient la création contemporaine.

Ici, la danse, le rap et le théâtre réunissent sur scène une MC, Laetitia Kerfa aka Original Laeti, et une danseuse de popping, Janice Bieleu.
« Si tu ne m’as pas vu danser, tu ne peux pas me connaître » : Marion Siefert donne la parole aux « gens d’aujourd’hui », et fait de l’art le meilleur moyen d’exploser les plafonds de verre.

Infos et réservations

« Hamlet manipulé(e) » - marionnettes

Cie Émilie Valantin – le 6 novembre - Théâtre des Quatre Saisons (Gradignan)

Quelle belle mise en abyme : Hamlet, lui-même manipulé par le spectre de son père, est incarné par une marionnette, entouré d’une douzaine de personnages se laissant tirer les ficelles pour une relecture de l’œuvre de Shakespeare.  En bonus : une rencontre avec les artistes est organisée à l’issue du spectacle, l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cet art bluffant.

Car l’art de la marionnette est l’une des spécialités du Théâtre des Quatre Saisons, dont la programmation regorge de pépites. On aime : l’attention portée aux spectacles familiaux, ainsi que les ateliers et moments de rencontre régulièrement organisés à avec les habitants de Gradignan et de la Métropole.

Infos et réservations

spectacles Bordeaux

« Chronic(s) 2 » – danse et stand-up

Hamid Ben Mahi / Cie Hors Série – du 12 au 14 novembre  - Manufacture CDCN (Bordeaux – bvd Albert Ier)

Attention, gros coup de cœur ! Ce spectacle de danse répond à la question suivante : le hip-hop est-il toujours contestataire ?  Il y a 20 ans, Hamid Ben Mahi et Michel Schweizer créent le spectacle Chronic(s), jouant sur scène les relations irrémédiables entre l’art, l’intime et la politique. À cette époque, le hip-hop fait partie d’une culture urbaine dite alternative, portant en son sein de nombreuses constatations.

« Quand il y a un espace public, il y a obligation de vérité » : dans un deuxième opus, il évoque la révolte face à l’usure du temps, mais considère aussi qu’un accès démocratisé à la scène n'empêche pas cette dernière. Au contraire, elle lui donne plus de voix encore.

Infos et réservations

« A Bright Room Called Day…Une chambre claire nommée jour » - Théâtre

Tony Kushner/ Catherine Marnas – les 13 et 14 novembre – TnBA (Bordeaux Sainte-Croix)

La directrice du TnBA, Catherine Marnas, est une metteuse en scène reconnue pour ses œuvres contemporaines percutantes, dans un théâtre qu’elle veut à la fois engagé, généreux et populaire : voir une pièce qui pousse le spectateur à réfléchir, et à s’interroger sur son rapport au monde, doit toujours rester un divertissement. Si vous n’avez jamais osé voir une pièce contemporaine, de peur de « ne rien comprendre » ou de ne pas avoir les clés, vous êtes donc au bon endroit. 

Sur scène, des comédiens et élèves de l’étsba (l’école du TnBA) mettent l’histoire en perspective, et interrogent subtilement le public sur le « résistible » glissement de nos démocraties, à travers deux fêtes de jour de l’an deux années consécutives. Créée en 1985, la pièce a été reprise en 2019 par Tony Kushner afin de coller encore plus à l’actualité, intégrant l’Amérique de Trump à son propos. La mise en scène de Catherine Marnas est, comme toujours, un bijou.

Infos et réservations

crédit : Pierre Planchenault

« Gros » – seul en scène

Cie du Veilleur – du 17 au 27 novembre  -TnBA (Bordeaux Sainte-Croix) via le Glob Théâtre

Les spectacles « seul en scène » sont des expériences percutantes. Pas de « filtre » entre l’acteur et la salle : via le face-à-face, on pénètre pendant plus d’une heure un morceau de vie, où même les silences tiennent en haleine. Le comédien Sylvain Leley raconte à travers un monologue tout en humour et sensibilité son passage d’état de « crevette » à celui qu’il qualifie « d’hippopotame ». Son rapport à la nourriture, forcément lié à l’enfance, puis le théâtre qui a changé sa vie. Une connivence s’installe vite avec le public, qui forcément sera lui aussi interpellé dans ses propres relations au corps.

Cette pièce mise en scène signée Matthieu Roy (compagnie du Veilleur) est parfaite pour une première expérience du seul en scène. En famille, il est conseillé aux enfants de plus de 10 ans.

Infos et réservations

spectacles Bordeaux Crédit : Mareen Fischinger / Westend61 RM - agefotostock

« Par le Boudu » - clown

Bonaventure Gacon – le 9 décembre – Théâtre des Quatre Saisons (Gradignan)

Après les marionnettes, c’est un clown que le Théâtre des Quatre Saisons nous propose de découvrir. Et là encore, ça fait mouche ! Derrière leur accoutrement et leur maquillage outrancier, les clowns portent en eux une part de poésie, en donnant à voir la tragédie du monde via le prisme du rire et de l’humour.

Seul en scène, le Boudu est un clown bougon, qui vous fera rire à gorge déployée sous votre masque, et ça fait du bien.

Attention, si ce clown est facétieux, le spectacle est accessible aux enfants à partir de 12 ans.

Infos et réservations

spectacles Bordeaux

Guillaume Gallienne, seul-en-scène dans François, le saint jongleur – seul en scène

Dario Fo / Claude Mathieu de la Comédie-Française – du 9 au 11 décembre – TnBA (Bordeaux Sainte-Croix)

Vous le connaissez forcément : dans des comédies grand public (Jet Set, etc.) ou plus engagées (Les garçons et Guillaume, à table), Guillaume Gallienne fait mouche, et touche par sa sensibilité et son humour décalé. Récompensé par plusieurs Molières et Césars, ce sociétaire de la Comédie Française est une grande figure de la scène, que le TnBA a l’honneur d’accueillir pour un seul en scène exceptionnel.

Avec lui, et les mots savoureux de Dario Fo, même l’histoire de Saint-François d’Assise devient source de divertissement. Conteur hors pair, il rend une heure durant hommage au caractère bien plus subversif qu’on ne le croit du saint, qui laissa injustement derrière lui une image d’illuminé.

Infos et réservations

spectacles Bordeaux crédit : Christophe Raynaud de Lage – coll. Comédie Française

« Work » - arts de la piste

Claudio Stellato – du 16 au 18 décembre – Carré-Colonnes (Saint-Médard-en-Jalles)

La pépite « étrange » de ce top… Vous avez aimé les Temps Modernes ? Cela tombe bien : il y a un peu un côté « Chaplin » dans cette scène de bricolage décalée, où les corps se font outils. Entre comique absurde, chorégraphies poétiques et arts du cirque, cette troisième création de Claudio Stellato est un bonbon pour les spectateurs qui aiment être extraits de leur zone de confort. C’est toute la singularité de la programmation du Carré-Colonnes qui sillonne les 5 continents pour dénicher des spectacles inédits et offre aux métropolitains de véritables « expériences artistiques ».

On aime : la couleur, l’étrangeté des corps en scène, l’image que cela nous renvoie de nous même. De simples gestes du quotidien deviennent presque sexuels ou combats, la routine devient artistique. Et si le propos n’était évidemment pas lié au confinement (la pièce a été écrite bien avant), on y verrait presque une métaphore de l’enfermement, quand nombre d’entre nous se sont mis à combler l’ennui via un bricolage frénétique.

Infos et réservations

spectacles à ne pas manquer à Bordeaux crédit : Pierre Rigo

Crash Park (la vie d’une île) - théâtre

Philippe Quesne – les 16 et 17 décembre – Carré-Colonnes (Saint-Médard-en-Jalles)

Ça commence comme un épisode de Lost : les 8 passagers d’un avion long-courrier survivent à un crash, et débarquent hagards sur une île déserte. Peu à peu, le lâcher-prise combiné au huis-clos de ces compagnons forcés créent une forme d’esthétique de groupe truculente à observer. Ce sont aussi les liens entre l’Homme et la nature qui sont irrémédiablement interrogés. Un peu voyeur, le spectateur observe, dans le décor hypnotique du metteur en scène plasticien Philippe Quesne.

On aime : le baromètre mis en place par le Carré-Colonnes, qui permet aux spectateurs de se repérer dans leur programmation. Jugé « 40% décalé », « 30% explorateurs en herbe », « 25% aventures », ce spectacle est réservé aux amoureux des pépites scéniques. Une belle idée de l’équipe de cette scène nationale, pour aider chacun à faire ses choix.

Infos et réservations

spectacles Bordeaux crédit : Martin Argyroglo

« Le concert de Noël de l’ONBA avec Radio Classique » – concert symphonique

ONBA / Chœur de l’ONB - du 17 au 21 décembre – Auditorium de Bordeaux (Bordeaux Triangle d’Or)

Vous aimeriez tenter l’expérience d’un concert classique, mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Le Concert de Noël de l’ONBA est un pied d’entrée idéal dans cet univers, qui est beaucoup plus accessible qu’on ne le croit. Pas besoin de « codes » pour apprécier la musique symphonique, mais commencer par des airs populaires peut être rassurant.

Présenté par Christian Morin, sous la baguette du truculent maestro de l’ONBA Paul Daniel, vous vous laisserez forcément gagner par la féérie de Noël au son des tubes du répertoire (Strauss, Mozart, etc.), mais aussi d’airs modernes de circonstance (White Christmas, let it snow…). Depuis plusieurs années, ce concert est une tradition, l’occasion aussi d’y découvrir des pépites : cette année, le thème est « Noël autour du Monde ».

Infos et réservations

Bordeaux est riche de belles scènes et d’une offre culturelle éclectique. Retrouvez prochainement notre sélection sorties dans les autres salles de spectacle de la Métropole !

crédit : Julien Benhamou

Vous aimez ? Partagez

Vous allez aimer

Que faire ce week-end à Bordeaux
Culture

L’été au grand air – À l’assaut du patrimoine

Avec ses châteaux, abbayes et citadelles qui racontent la petite et la grande histoire de France, ses cités et bastides médiévales qui se visitent à la...

3 min de lecture

En panne d'inspiration ?

Laissez-vous guider...

Haut